Transport : Bonne nouvelle pour les conducteurs de «Tiak Tiak»

Les artères de Dakar grouillent de motos de livraison communément appelés «Tiak Tiak» avec des centaines de jeunes, qui exercent ce métier pour subvenir à leurs besoins. Une activité qui attire aussi bien des diplômés que des non-diplômés mais qui aujourd’hui est confrontée à d’énormes difficultés.

Les conducteurs de « Tiak Tiak » ne cessent de déplorer le manque de considération vis-à-vis des autorités Étatiques qui pour eux,  » ne fournissent aucun effort pour promouvoir l’amélioration du secteur de la livraison« . Ces soutiens de famille sollicitent plutôt un accompagnement de l’Etat car ils participent à la création de plusieurs emplois. Une doléance bien entendue par le président Macky Sall. Dans le cadre du lancement du concept « Jokko ak Macky Sall », le chef de l’Etat a instruit à son ministre de l’intérieur, Antoine Diome de « protéger » les conducteurs de « Tiak Tiak ».

Ce dernier a même programmé une rencontre la semaine prochaine avec les conducteurs de « Tiak Tiak » afin de formaliser et de régulariser le secteur.