-3.1 C
New York
mercredi, février 1, 2023

Buy now

spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

La FIFA sans pitié, un joueur africain suspendu 4 ans (OFFICIEL)

La FIFA a frappé fort. L’instance dirigeante du football mondial, via sa commission de discipline, vient de reconnaitre officiellement coupable de dopage le jeune international djiboutien Sabri Mohamed (21 ans). Testé lors du match des éliminatoires du Mondial 2022 contre l’Algérie (0-4) en novembre dernier, le milieu offensif vient d’être suspendu pour les 4 prochaines années.

Dans un communiqué publié sur son site officiel ce mardi 16 août, la FIFA affirme que le milieu offensif du FC Dikhil (1ère division du Djibouti) a été contrôlé positif à de la testostérone exogène, une substance interdite qui constitue une infraction à l’article 6 du Règlement antidopage de la FIFA et à l’article 17 du Code disciplinaire de la FIFA.

L’instance dirigeante du football mondial indique également que cette lourde sanction s’applique notamment à tous les matches nationaux et internationaux, amicaux ou officiels. Un sacré coup d’arrêt pour la carrière du jeune international djiboutien !

Voici le communiqué officiel de la FIFA :

«La Commission de Discipline de la FIFA a imposé une période d’inéligibilité de quatre ans aux deux joueurs suivants en raison de violations antidopage lors de matches qualificatifs pour la Coupe du Monde de la FIFA, Qatar 2022™ :

Erick Alejandro Rivera (Salvador), contrôlé positif au Clostebol à l’issue d’un match disputé le 8 septembre 2021 ;

Sabri Ali Mohamed (Djibouti), contrôlé positif à de la testostérone exogène à l’issue d’un match disputé le 12 novembre 2021.

En raison de la présence des substances interdites susmentionnées (ces deux substances étant classées en tant que substance non spécifiée « S1.1 Stéroïde anabolisant androgène » dans la Liste des interdictions 2021 – Standard international du Code mondial antidopage) dans les échantillons fournis par les deux joueurs, ces derniers sont coupables d’infractions à l’art. 6 du Règlement antidopage de la FIFA et à l’article 17 du Code disciplinaire de la FIFA.

Les périodes de suspension provisoire déjà purgées par les deux joueurs ayant été déduites de leur période d’inéligibilité de quatre ans, MM. Rivera et Ali Mohamed sont respectivement suspendus jusqu’au 5 octobre 2025 et au 11 juillet 2026. Conformément à l’article 30 du Règlement antidopage de la FIFA, ces suspensions s’appliquent notamment à tous les matches nationaux et internationaux, amicaux ou officiels. Les décisions motivées ont été notifiées aujourd’hui et publiées sur FIFA.com», indique le communiqué.

Related Articles

Stay Connected

0FansJ'aime
3,690SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles