8 C
New York
mardi, avril 23, 2024

Buy now

spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Appel au dialogue du président de la République , Bassirou Diomaye Faye n’y participera

Le président Macky Sall a évoqué hier une probable mise en liberté provisoire du candidat Bassirou Diomaye Diakhar Faye, « afin qu’il puisse participer au dialogue ». Ce qui est en droite ligne du processus d’apaisement en cours. Une volonté qui devrait être « déconnectée du processus électoral », d’après Amadou Ba, mandataire du candidat.

Toutefois, Bassirou Diomaye Faye ne prendra pas part à ce dialogue, d’après son mandataire. Le n°2 de l’ex-Pastef est d’ailleurs représenté au sein du FC 25 composé des 16 candidats qui disent niet à l’appel au dialogue politique du chef de l’État.

Pour son mandataire Amadou Ba, « dans ce dialogue qui n’est pas une instance légale, Macky Sall demande aux acteurs de prendre des décisions de nature constitutionnelle, c’est-à-dire de décider si, au 2 avril, il n’a pas réussi à organiser l’élection, s’il peut rester à la tête du pays ».

Par ailleurs, laisser le choix au dialogue de définir la date de l’élection présidentielle, alors que cette décision appartient au chef de l’État, n’est pas une démarche appropriée.

L’autre requête qui dérange le mandataire de Diomaye Faye est le fait de demander aux participants au dialogue de décider de la poursuite de la procédure électorale ou de sa reprise.

Dans de telles conditions, Amadou Ba affirme que M. Faye ne saurait répondre de manière favorable à l’appel du président. Face à la presse, M. Ba a demandé au peuple sénégalais de se lever pour barrer la route au président Macky Sall qui, selon lui, risque de conduire le pays dans une situation intenable.

Mame Marie THIAM

Related Articles

Stay Connected

0FansJ'aime
3,912SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles