Aminata Touré : « Macky Sall privilégie les relations familiales au détriment du mérite militant »

Mimi Touré a quitté l’Assemblée nationale hier, lundi, avant la fin des travaux d’installation de la 14e législature. D’après Libération, la tête de liste de Benno Bokk Yakaar aux législatives du 31 juillet, était fort courroucée. Le journal précise qu’elle n’a pas goûté la décision du Président Macky Sall de faire de Amadou Mame Diop le candidat (gagnant) de la coalition présidentielle pour le perchoir.

Libération renseigne que l’ancienne chef du gouvernement l’a fait savoir à Me Oumar Youm, nouveau président du groupe Benno, dans une note incendiaire. «Je ne serais pas présente à la séance du vote et j’ai demandé à Farba Ngom de me remettre ma procuration, ce qu’il n’a pas fait. Son utilisation se ferait sans mon consentement», a déclaré Mimi Touré, d’après Libération.

Le journal rapporte qu’elle a embrayé : «Je ne voterais pas pour le candidat du président de la coalition (Macky Sall, Ndlr) qui privilégie les relations familiales au détriment du mérite militant. Ayant dirigé la liste de la majorité, je ne voterais pas pour l’opposition. Je rentre chez moi tout simplement.»

Libération souligne qu’en parlant de «relations familiales», Mimi Touré ferait référence au fait que deux enfants du nouveau président de l’Assemblée nationale portent les noms de Macky Sall et de la Première dame, Marième Faye.