Arrestation de Dame Mbodj: Les enseignants de Pastef haussent le ton et appellent la police à…

0
76

Après le Cusems et le G20, c’est au tour du mouvement national des enseignants de Pastef de monter au créneau. Ledit mouvement exige la libération et sans condition de Dame Mbodj, des étudiantes, des élèves de Pastef arrêtés à la suite de  l’affaire Sonko/Adji Sarr. 
« Notre mouvement apporte un soutien sans réserve à Dame Mbodj et aux étudiants de Pastef arrêtés arbitrairement. Cependant, nous lançons un appel solennel à tous les enseignants à résister par tous les moyens légaux contre l’arbitraire et la dictature rampante », a fait savoir le coordonnateur national dudit mouvement, Moustapha Faye.
Ces enseignants invitent la police à être une police au service des populations.
 » La manière dont la police traque les citoyens sénégalais rappelle des moments terribles de notre histoire. Si la police se livre à de telles pratiques, c’est que la justice dans notre pays a cessé d’être le dernier rempart contre les injustices de toutes sortes. Cette situation est résultante d’un comportement, d’une classe politique sans imagination qui, au lieu de s’occuper à relever notre système de santé à genou, notre système scolaire en déliquescence trouve à comploter contre d’honnêtes citoyens ».

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here